www.andreadurofrance.flaunt.nu votre première et unique source francophone sur l'actrice espagnole Andrea Duro
Andrea Duro France
bienvenue sur
andreadurofrance

Bienvenue sur Andrea Duro France, votre source quotidienne sur l'actrice espagnole Andrea Duro. Découvrez toute l'actualité, des dossiers exclusifs, photos, vidéos, traductions... de l'actrice connue pour avoir incarné le rôle de Yoli Freire dans la série Fisica o Quimica et que vous retrouverez prochainement dans le rôle d'Aledis Segura dans la série La Catedral del Mar sur Antena 3. Je vous souhaite une agréable visite et vous remercie pour votre fidélité.
20 Juin 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Synopsis : Arnau se marie à Santa María del Mar. María est une épouse dévouée, mais cela n’empêche pas qu’Arnau continue d’avoir une relation pasionnée avec Aledis. Joan, la seule personne vers laquelle il trouve du réconfort, décide de partir en Bologne pour étudier la théologie. Arnau se sent seul et abandonné. Mais quand il est encore plus désamparé, Pedro le Cérémonieux déclare la guerre à Jaume III de Mallorca. Des milliers de Barcelonais se joignent aux troupes. Arnau s’enrôle aussi et abandonne la ville. Aledis, ignorante, le cherche sans relâche et finit par être découverte par son mari. Elle est condamnée à être enfermée à vie, comme la mère de Joan. Pendant que ce dernier affronte la mort dans de violents combats, Aledis souffre de toutes sortes de malheurs. Salie, et sans argent, elle obtient seulement l’aide d’un groupe de prostituées qui suivent aussi les pas de la soldatesque. Un an plus tard, la guerre est terminé, et Arnau revient à Barcelone. Mais ce qu’il trouve est une ville ravagée par la peste. Sa propre femme est infectée. La foule accuse les juifs d’empoisonner les puits et attaque le quartier juif. Arnau défend deux enfants face à Sahat, un esclave musulman, ce qui entraîne qu’il soit blessé à cause de cela.


  

Gallery Link :
Television > La Catedral del Mar > Saison 1 > Stills > 1×04 « Arrepentíos »

18 Juin 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Du 30 mai au 3 juin 2018 a eu lieu le Festival Primavera Sound 2018 au Parc del Fòrum à Barcelone. Andrea s’y est rendu le dernier jour avec sa représentante Alexandra Leight et une de ses amies, l’actrice Silvia Alonso. Je vous laisse les quelques photos dans la galerie.

 

Gallery Link :
Public Appearances > 2018 > 03.06 – Primavera Sound Barcelona 2018

18 Juin 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Le 30 mai dernier, Andrea était invitée à l’émission Zapeando diffusée sur La Sexta. Je n’ai pas encore la vidéo de son passage en entier, cependant, la chaîne a posté deux vidéos que je vous laisse découvrir 😉

Traduction à venir…

    

Gallery Link :
TV Appearances & Interviews > 2018 > 30.05 – Zapeando

05 Juin 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Synopsis : La ville se retrouve en guerre et il n’y a presque pas de blé pour donner à manger à la population, cela provoque des mouvements de protestation. Bernat, désespéré, est arrêté en tant qu’émeutiers et en souffre les conséquences. Le père Albert propose aux bastaixos qu’ils acceptent Arnau dans leur confrérie et ce dernier commence à travailler avec eux, en chargeant des pierres pour Santa María et en déchargeant les bateaux sur la plage. Des années plus tard, les deux garçons grandissent. Ils sont maintenant de robustes jeunes hommes. Ils continuent de vivre ensemble. Arnau continue dans la confrérie, construisant la cathédrale; Joan a commencé à étudier la carrière ecclésiastique, chez Pere. Dans la maison dans laquelle ils logent, Arnau rencontre Aledis, la fille aînée d’un tanneur qui vit dans les chambres du haut. Arnau tombe amoureux de la jeune femme et souhaite se marier avec elle, mais le père d’Aledis a d’autres projets…

Gallery Link :
Television > La Catedral del Mar > Saison 1 > Stills > 1×03 « Deseo »

03 Juin 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Bonjour à tous! Comment ça va ? Bonne après-midi. Je suis Andrea Duro, Aledis dans La Catedral del Mar et puis je suis ici pour répondre à toutes les questions que vous avez sur la série, alors voilà, racontez-moi, demandez-moi, et moi je vais répondre à tout.

Et bien, Andrea, raconte nous ce que va trouver le téléspectateur dans l’épisode de ce soir.
Pour moi c’est un épisode très beau et très spécial parce qu’apparaît un personnage qui est important tout au long de l’histoire, qui est le personnage de Joan, c’est la première fois qu’Arnau et Joan vont se rencontrer, en plus c’est une très belle histoire, l’histoire de ce personnage va être raconter et puis en plus, je crois que c’est le premier épisode dans lequel les garçons découvrent Santa Maria del Mar et je crois que nous continuons avec les guerres, mais je ne peux pas raconter plus, vous devez le voir.

Parles-nous un peu de ton personnage qui arrive dans le troisième épisode.
Oui, je suis impatiente qu’apparaisse enfin Aledis. Aledis arrive dans l’épisode 3, elle est la copine de, enfin le premier amour pour le dire d’une certaine manière, d’Arnau, du personnage principal. C’est l’amour de jeunesse, c’est ce que je raconte toujours un peu non? C’est la passion, c’est cet amour impossible, compliqué, agité. Aledis est en plus une femme très sauvage, pour le dire d’une certaine manière, une fille qui va se battre pour ce qu’elle veut, et qui va se rebeller réellement contre les conditions dont souffraient et vivaient les femmes à cette époque.

Il y a maintenant plus de 125 personnes qui nous regardent.
Que c’est bien. Salut.
Si tu veux encourager qu’ils te posent des questions.
Allez les gars, s’il vous plaît, allez. Vous pouvez continuer à me demander des petites choses, nous sommes ici pour répondre.

Andrea, qu’est-ce que tu as ressenti par rapport à la diffusion et le bon accueil qu’a eu la série ?
Et bien, très contente vraiment, que la série ait eu un tel succès et une audience aussi grande ça a été très beau, très émouvant, c’est que vraiment je l’espèrais parce que le travail a été un travail qui nous avons dû faire avec beaucoup d’effort et nous espérions que les gens l’accepte et arrive ainsi La Catedral del Mar.

Justement Ana demande, en direct, que t’as laissé à toi la série, personnellement ?
Ana, que me laisse à moi personnellement cette série? Beaucoup de souvenirs très bons, beaucoup d’apprentissage personnel, beaucoup d’apprentissage en tant qu’actrice, ça a été un tournage très difficile et très intense, et vraiment elle m’a remplie de bonnes et belles choses.

Elle te pose aussi une question, et elle te demande si Aledis ressemble à Andrea ?
Si Andrea et Aledis se ressemble en quelque chose, et bien, c’est très probable que oui, Aledis est une fille très passionnée, moi aussi je suis très passionnée. Aledis est une femme avec beaucoup de courage, moi aussi j’ai beaucoup de courage, avec beaucoup de force, plusieurs compliments à moi-même pas vrai? Une mauvaise chose? Et bien oui, elle est aussi un peu têtue, moi aussi je suis très têtue, pour que tout ne soit pas bon.

Jose te demande, qu’as-tu ressenti en voyant ce premier épisode à la télé et si tu t’attendais à ce succès ?
Qu’est-ce que j’ai ressenti quand j’ai vu le premier épisode à la télé. Vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup d’émotion. Je regardais l’épisode avec ma meilleure amie, et je commençais à le regarder et je lui ai dit ‘Enfin! Enfin La Catedral del Mar est là et enfin les gens vont pouvoir apprécier ce travail et une grande impression, je crois que c’est un premier épisode très puissant, parce qu’il commence très fort et termine très fort, il ne te laisse pas un moment de repos.

Et bien Andrea, raconte-nous comment ça a été de tourner avec Aitor Luna, l’acteur principal ?
Et bien génial, tourner avec Aitor Luna est une des meilleures choses qui puisse t’arriver, parce qu’en plus d’être beau, il est merveilleux et c’est un très grand camarade, depuis le premier jour il y a eu beaucoup de feeling entre nous, nous nous entendons très bien et vraiment ça a été une chance de travailler avec Aitor, une chance.

Par ici, ils continuent de demander, parce qu’il y a un moment où La Catedral del Mar a été dure, alors, José Moreno demande, que dirais-tu à ma mère qui a dit qu’elle avait mal vécue la scène de violente et demande si elle doit continuer de la regarder.
José Moreno alors, dit à ta mère que dans La Catedral del Mar nous racontons une histoire très réelle et très cruelle de Moyen-Âge, la vie était ainsi malheureusement, mais je crois que qu’elle doit continuer de la regarder parce qu’à part les scènes violentes, il y a aussi de très belles scènes, d’amour, oui, dis lui au moins qu’elle ne reste pas sans voir cela.

Et puis aussi le tournage a été un tournage un peu.. bon très différent de celui d’autres séries, comment as-tu vécu toi ce tournage ?
Ce tournage en réalité je crois que quand tu arrives là-bas et que tu vois 300 chevaux, 150 acteurs, trois milles costumes et toutes ces choses qui ont rendu possible La Catedral del Mar ça impressionne parce que tu te rends compte et tu te dis « wow je suis en train de jouer dans une superproduction, c’est incroyable.’ En Espagne, il y a toujours des productions très très efficaces qui se font bien sûr, à ce niveau, moi je ne suis jamais arrivée à être sur un tournage aussi grand.

Bon par ici, on continue de t’envoyer beaucoup de coucous en te félicitant.
Merci beaucoup.

Ils disent qu’ils souhaitent te voir dans le nouvel épisode. Petra te dit qu’elle adore tous tes personnages, tout ce que tu as fait au long de ta carrière et elle dit qu’à celui ci ils vont être encore plus accro, il est un peu plus différent des autres personnages non? Si tu devais faire une comparaison, parce qu’en plus sur Antena 3 nous t’avons vu dans Physique ou Chimie, El Secreto de Puente Viejo..
Oui, Amar es para siempre. Je crois que… tout d’abord Petra, merci beaucoup pour suivre mon travail, moi je crois que celui-ci est un personnage différent des autres parce qu’en plus il me fait affronter une étape plus adulte. Plus adulte en tant qu’actrice et.. Aledis, avec Aledis vous allez énormément souffrir, alors je crois que cela aussi est une chose qui va maintenir le téléspectateur très accroché parce que.. pauvre petite, elle ne mérite rien de ce qui lui arrive et le reste des… en réalité, en réalité, j’ai toujours interprété des personnages qui souffre beaucoup, je dois avoir une tête de femme qui souffre, mais non. Non vraiment.

Toi aussi tu as souffert un peu avec Aledis?
Moi j’ai beaucoup souffert avec Aledis, parce que, pauvre petite, la ressentir, l’interpréter, avoir à ressentir toutes ces émotions négatives qu’elle vit a été un épuisement émotionnel très brutal pour moi aussi.

Ecoute, Rosita est en train de dire par ici, elle dit que La Catedral del Mar est le meilleur livre qu’elle a jamais lu, elle remercie de le porter à la télé, et elle te demande si tu avais déjà lu le livre avant, tu l’as lu pour la série, tu as préféré basé ton personnage sur les scénarios comme tes camarades?
Rosita merci beaucoup pour ta question et moi je n’ai pas lu le livre de La Catedral del Mar, oui je me souviens du livre de La Catedral del Mar parce que ma mère l’avait lu, beaucoup de gens m’avait parlé très bien du livre et c’est vrai que quand ils m’ont appelé pour le personnage d’Aledis, Jordi Frades qui est le réalisateur m’a dit « Je veux pas.. Ne lis pas, ne lis rien, au final les scénarios sont très similaires au roman, moi je vais te marquer un peu ce que je veux réellement que tu fasses et ce que nous attendons tous d’Aledis, alors c’est un peu comme ça que nous l’avons fait.

On te demande aussi si tu as aimé faire cette série pour l’époque ? Pour l’époque où ça se passe ?
C’est que… je crois que l’une des choses que j’ai le plus aimé de La Catedral del Mar c’est d’avoir pu faire et d’avoir pu vivre l’époque du Moyen-Âge parce qu’en plus j’ai toujours été une grande fan des films du Moyen-Âge, je dois le dire, c’était comme un rêve devenu réalité.

Ana te dit aussi que tu es géniale et merveilleuse, qu’as tu ressenti au moment où tu as fait partie de la série, quand tu as appris que tu allais faire partie de La Catedral del Mar ?
Et bien, Ana, merci beaucoup pour ta question vraiment, quand ils m’ont appelé pour me dire qu’effectivement j’allais faire partie du casting de La Catedral del Mar ça a été une de ces nouvelles, des meilleures nouvelles qu’ils auraient pu me donner parce que pour moi c’était une satisfaction, je suis dans la meilleure production du pays maintenant avec un personnage qui est un cadeau tombé du ciel et j’ai ressenti du stress, de l’émotion, du bonheur, de la joie, j’ai voulu crier, j’aurais pu courir, j’aurais pu faire un million de choses parce que j’étais surexcitée, en plus de l’émotion.

Par ici, on est en train de te demander parce qu’avant tu commentais que tu avais été dans plusieurs séries, El Secreto de Puente Viejo, Amar es para siempre, Physique ou Chimie, maintenant La Catedral del Mar, et donc Ana te demande, de tous tes personnages, si tu devais en garder un ? Avec lequel tu as appris le plus?
Bonjour Ana! Alors entre Enriqueta, Lucia, Yoli, Aledis… je sais ce qui va se passer avec ça hein, mais Yoli sera toujours ma favorite.

Tu as toujours un souvenir spécial ?
J’ai un souvenir très spécial, j’ai un souvenir très spécial de l’époque de Physique ou Chimie, sans Yoli réellement je ne serais rien, alors je crois que c’est celle que j’aurais toujours dans mon petit coeur. Et Aledis en seconde position clairement, et Lucia Barbate a aussi été une expérience, Amar es para siempre, très belle et très amusante avec… en plus, il y a très peu de temps, je le raconte comme anecdote, il y a très peu de temps j’étais en train de manger avec Alex Martinez, qui jouait Salva dans Physique ou Chimie et jouait Americo dans Amar es para siempre, il jouait mes deux copains. Alex est le meilleur petit ami que j’ai eu dans la fiction, cela je le raconte parce qu’il me regarde Alex. Alex je t’envoie énormément de bisous, nous sommes très amis et nous nous sommes mis à nous souvenir et à regarder des vidéos de nous sur youtube, de Physique ou Chimie, d’Amar es para siempre, et on est restés sur le fait que dans Amar es para siempre nous nous sommes tous les deux beaucoup améliorés en tant qu’acteurs et ça m’a fait tellement plaisir de voir la différence parce qu’en plus ça a été une étape que j’ai vécue avec lui, les deux étapes, ça a été très amusant de voir tout ça, de nous rappeler de nous gamins et après un peu plus… moins gamins. Et bien, si quelqu’un m’écoute par ici, Alex Martinez devrait jouer mon petit ami dans la prochaine série s’il vous plaît. Parce que c’est le meilleur camarade.

Il n’y a pas deux sans trois, non ?
Il n’y a pas deux sans trois, pour cela même.

Et puis sur cela que tu commentais sur Physique ou Chimie, beaucoup de temps a passé, c’était tes débuts, ça donne l’impression que c’est quelque chose dont tu aimes te souvenir ?
Bien sûr, quand tu te vois et que tu vois comme le temps a passé, surtout parce qu’avec Physique ou Chimie, depuis qu’on a commencé le tournage jusqu’à aujourd’hui sont passées presque 11 années… Horrible, onze ans. Moi j’avais 16 ans, maintenant je ne les ai plus et en plus, tu te rends compte de combien tu as grandi, combien tu as appris, déjà pas seulement en tant qu’actrice… c’est qu’être acteur englobe beaucoup de choses, pas seulement interpréter, en tant que personne, c’est que nous avons vécu beaucoup de choses, se souvenir des débuts est toujours très amusant parce qu’en plus, tu te dis « mon Dieu! Comment j’ai pu faire des choses comme ça » et bien tu les faisais.

Vous continuez d’être un peu en contact ?
Nous continuons d’être en contact bien sûr.

Nous revenons encore à La Catedral del Mar..
Oui.
Laura te demande, si tu devais changer quelque chose chez ton personnage, que changerais-tu ?
Non non non non non, moi je ne changerais jamais rien d’Aledis. Aledis est parfaite telle qu’elle est. Tout ce qui lui arrive au long de l’histoire est malheureux mais cela est son histoire, réellement, et il ne faut pas la changer. Sinon ça ne serait pas Aledis, ce serait un autre personnage.

Ecoute, Jose, te pose une autre question, que la série étant basé sur un livre qu’a lu tant de monde, si tu avais un peu peur pour interpréter ce personnage ?
Cela.. je crois que c’est une des choses qui nous fait le plus peur, aux acteurs, et un peu en général non? A la production, parce qu’au final c’est ça, tu es en train de faire un roman qu’as lu beaucoup de gens et qui est une référence, alors tu as toujours peur et avec le personnage, c’est évident parce que pour moi c’est une chose, toi quand tu lis quelque chose, tu imagines les personnages, c’est très probable que les gens se soit imaginé Aledis d’une façon complètement différente, c’est-à-dire pas avec ce physique non? Pareil avec mes réactions ou les réactions que j’ai interprété d’Aledis, mais bon j’espère que tous, vraiment, j’espère que les gens l’accepte bien, qu’ils sachent que clairement ça a été l’un des personnages que j’ai interprété avec beaucoup d’affection, avec beaucoup de respect et avec beaucoup d’humilité parce qu’Aledis ne méritait pas moins.

Pour terminer le Facebook Live, encourage tout le monde à regarder l’épisode de ce soir et le suivant, car nous allons te connaître et avec cela nous terminons.
Oui. Et bien, je veux tous vous encourager s’il vous plaît, pour que ce soir vous soyez très attentifs au deuxième épisode de La Catedral del Mar, à 22h40 sur Antena 3, parce que celui là est un épisode très spécial, qui en plus va ouvrir la voie à l’étape adulte, adolescente/adulte des personnages et qui va vous émouvoir comme le premier.

29 Mai 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Synopsis : Trois ans plus tard, Bernat a obtenu son certificat de citoyenneté, bien qu’il continue de travailler dans l’atelier de son beau-frère. Quelque chose qui changera bientôt. Un jour, Arnau tombe sur Joan, et ils trouvent une église qui est en train de se construire dédiée à Nuestra Señora del Mar. Les enfants finissent par devenir amis du père Albert, des maçons et des bastaixos qui apportent des pierres pour la construction du temple. « Vía fora », avec ces mots Joan communique à Arnau que la guerre est arrivé à Barcelone. Maintenant qu’Arnau et Bernat sont citoyens libres de la ville, ils refusent de rester sous les ordres des Puig. Ils partiront de la poterie et commenceront une nouvelle vie.

Sinopsis en español

27 Mai 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Mardi 22 mai, Andrea était présente à l’évènement « El Jardin Del Miguel Angel And Instyle Beauty Night Party ». Je vous laisse une interview, ainsi que les photos dans la galerie!

Tu donnes la bienvenue à l’été non ?
Comme toujours. Comme chaque année, l’année dernière nous étions là aussi, cette année nous le répétons.

Quel programme as-tu pour cet été ?
Et bien pour le moment, tourner et tourner.

La série sort demain?
Demain sort La Catedral del Mar, mais actuellement je suis avec le tournage de Velvet Coleccion. Nous sommes en train de terminer et après je penserais à quelques vacances.

Ton personnage dans cette saison va surprendre ?
Et bien, je crois que comme dans la saison précédente. La saison précédente de Velvet a été un peu plus comme une présentation des nouveaux personnages et maintenant cette saison il y a de fortes intrigues. Je crois que oui.

Marta Hazas nous a commenté que vous avez fait une sacrée équipe.
Une super équipe en réalité. Je suis heureuse dans Velvet, je suis heureuse avec mes camarades. Je suis ravie.

Les temps morts ne sont pas des temps morts ?
Il n’y a jamais de temps morts, dans Velvet nous avons toujours quelque chose à faire.

Même si vous vous levez tôt ?
Oui, mais au final on se lève tôt pour tous les tournages.

Andrea, le message que tu as écris sur instagram par rapport au mariage a surpris.
Et bien, plus qu’en rapport avec le mariage, je crois que le mariage au final a été une excuse pour une réflexion que j’avais envie de faire sur l’amour, sur comment nous traitons l’amour et puis simplement ce jour là je me suis levée inspirée j’ai dit je crois que je dois donner au monde un message, simplement.

Tu crois que le mot amour n’est pas valorisé comme il faut le valoriser ?
Je crois que chacun vit l’amour comme il veut et comment réellement il peut et comment il est éduqué chez lui mais oui je crois que.. ce que je voulais vraiment transmettre c’est qu’au final l’amour n’est pas possessivité, les personnes ne sont pas notre propriété, au final nous essayons toujours de nous adapter aux autres pour nos propres circonstances et je crois que c’est une erreur. Simplement, c’était la seule chose que je voulais expliquer et exprimer.

Et comment vit l’amour Andrea ?
Passionnément comme toujours.

Tu es très passionnelle ?
Oui, je suis très passionnelle.

Tu crois en l’amour aveuglément ?
Oui bien sûr, je crois en l’amour. J’adore.

Il y avait des rumeurs de rupture, je ne sais pas si…
Non je ne vais pas vous parler de ma vie privée vous le savez, chaque fois vous me demandez et je vous dis la même chose. Je crois qu’au final avec les réseaux sociaux vous êtes à peu près au courant de tout.

Par les réseaux sociaux alors non, parce que lui aussi a répondu à ce message disant aussi qu’il t’aimait beaucoup.
Je ne vais pas te répondre à ça.

Tu es heureuse ?
Très heureuse, merci beaucoup, je suis très heureuse.

Gallery Link :
Public Appearances > 2018 > 22.05 – El Jardin Del Miguel Angel And Instyle Beauty Night Party

27 Mai 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Aitor : Et bien, vous ne pouvez pas rater La Catedral del Mar parce que vous allez vous donner, sans le savoir, un voyage par assez d’endroits de notre géographie espagnole, merveilleuse. Et vous allez découvrir beaucoup de palais, de châteaux et d’extérieurs en général dont vous allez beaucoup profiter.

Michelle : Ma raison pour que vous ne ratiez pas La Catedral del Mar est l’histoire qu’elle raconte, c’est une histoire qui est pleine de dépassement, amour, vengeance, aventure, passion, jalousies… Elle a de tout et rend accro dès la première minute.

Andrea : Je crois que une des raisons les plus importantes pour regarder La Catedral del Mar est le casting tellement incroyable et merveilleux qu’elle a. Moi j’ai eu la chance de pouvoir travailler dans ce projet avec des acteurs que j’admire et que je respecte depuis tant d’années, que j’ai suivi et qui ont été une référence pour moi

27 Mai 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Bonjour Andrea.
Bonjour.
La première de La Catedral del Mar arrive enfin, comment on tient le coup de savoir que le livre a été vendu à plus de 6 millions d’exemplaires, ça donne la pression ?
Et bien, six millions de plus sur qui nous comptons, non? Si seulement. Et bien, je suis très nerveuse, je suis très émue et je suis très contente qu’enfin le projet de La Catedral del Mar puisse voir le jour et que les gens puissent l’apprécier.

Comment ça a été de construire ton personnage ?
Cela a été un processus très intéressant, le personnage d’Aledis est un personnage très compliqué. Une femme qui a une vie vraiment tragique comme presque tous les personnages de La Catedral del Mar mais bon, c’est un personnage avec beaucoup de qualités, avec beaucoup de forces, mais que malheureusement la vie ne la traite pas bien.

Quel est le plus grand défi que tu as pu affronter dans cette série ?
Moi je crois que le personnage lui-même, le personnage d’Aledis en lui-même a representé un avant et un après pour moi en tant qu’actrice et même pour moi en tant que personne.

C’est une série qui est inspiré historiquement disons, comment a été le tournage ? Raconte-nous comment a été le tournage.
Le tournage a été compliqué surtout quand tu as des décors naturels, 90% de la production est le décor naturel en extérieurs, très difficile surtout quand tu es en train de recréer le Moyen-Âge, tu dois cacher beaucoup de choses, beaucoup de champs, moi du moins j’ai beaucoup travaillé dans les champs, en août, beaucoup de chaleur, beaucoup de chaleur, mais tu vois, rien de réellement important, rien de compliqué, rien de difficile, enfin, ça a été dur oui, les heures de tournage, se lever à l’aube mais des choses moins importantes, maintenant ce qui est important c’est que nous allons voir le jour.

Et que crois-tu que va apporter La Catedral del Mar à la fiction espagnole ?
Moi je crois que La Catedral del Mar va ajouter à la projection qu’a maintenant la fiction espagnole, ça va être un grain de sable de plus pour que nous puissions continuer de démontrer qu’en Espagne il y a une fiction incroyable et extraordinaire, les exemples sont La Casa de Papel, Fariña, qui peuvent arriver très loin internationalement et peuvent arriver à des gens d’autres cultures, d’autres villes, d’autres pays.

Et comment cela influence-t-il à vous les acteurs et actrices, le fait que la fiction espagnole marche bien, qu’il existe des plateformes qui sont en train qui misent sur la fiction ici en Espagne.
Moi je crois que plus qu’affecter, ce que ça nous fait est tout le contraire, c’est aider, parce que maintenant il y a beaucoup d’options et cela fait qu’il y a plus de gens qui travaille, plus d’acteurs, que 90% de la profession est au chômage, plus d’acteurs peuvent continuer de vivre leurs rêves, pouvoir continuer de démontrer que ce qu’ils font ils le font bien et voilà, cela, pratiquement, c’est que je voulais dire quelque chose mais j’ai déjà oublié, mais en réalité c’est un soutien et une aide pour nous et vraiment, j’adore qu’il existe des plateformes numériques, qu’existe la télévision en clair, la télévision privée, que nous puissions faire de tout.

Et à part La Catedral del Mar, tu as un prochain projet ?
Et bien, je suis en train de tourner la deuxième saison de Velvet Coleccion, je suis très contente d’être de retour avec Velvet et il y a des projets que je ne peux pas dire pour le moment.

Une raison pour que les téléspectateurs ne ratent pas La Catedral del Mar ?
Et bien, je crois que La Catedral del Mar est une histoire difficile, c’est une histoire réelle, les gens vont avoir l’opportunité de connaître un petit peu plus le Moyen-Âge qui pour nous est je crois quelque chose d’assez inconnu, une époque très inconnue parce que pour vivre de la passion ils vont ressentir de l’amour, de la peine, de la compassion et de la rage, beaucoup de sentiments vont se mélanger et je crois que c’est le plus important des séries, qu’elles puissent te rendre accro pour une raison quelconque et tous les sentiments que traite La Catedral del Mar est l’une d’elles.

Nous te souhaitons bonne chance Andrea et merci beaucoup à toi.
Merci beaucoup. Merci.

27 Mai 2018
Cet article a été rédigé par andreadurofrance

Bonjour Andrea! Comment c’est de représenter un personnage qui est dans un livre qui a vendu plus de six millions d’exemplaires dans plus de trente pays ?
Merci pour la pression.
De rien!
Bien. Je suis nerveuse, pourquoi nous allons le cacher ? Je suis très nerveuse et j’espère vraiment que les gens croient que l’Aledis qu’ils vont voir est l’Aledis qu’ils ont lu et qui était avec cette personne pendant un temps. J’espère l’avoir fait le mieux possible. Moi en tout cas, j’ai tout donné pour qu’Aledis soit la meilleure Aledis.

Et bien parlons d’Aledis, raconte nous ce personnage tellement puissant et son point de départ.
Son point de départ et bien, vous le savez, Aledis est la copine d’Arnau, le premier amour du personnage principal, c’est une femme qui va passer par des situations très compliquées, je ne sais même pas comment elle ne devient pas folle, la pauvre. Avec toutes les choses qui arrivent à ce personnage, avec toutes les expériences tragiques qu’elle a, ça a été un tremblement de terre, Aledis m’a détruite.
Elle t’as détruite intérieurement ?
Elle m’a détruite.
Et extérieurement ?
Extérieurement presque mais intérieurement plus.

C’est ce que tu disais, parce qu’interpréter un personnage qui a été, nous allons le dire, maltraitée et humilée, je suppose que ça représente un défi très personnel..
Très personnel et très compliqué et compatir avec quelque chose comme ça c’est très compliqué de le vivre tout le temps parce qu’au final il y a un point où tu ne le.. ça ne t’arrives pas à toi.
Exactement.
Mais c’est toi. C’est très difficile.
Et quelqu’un a pu le vivre aussi, tu sais.
Oui, il y a des femmes qui le vivent chaque jour et ces femmes à cette époque le vivaient, c’est ce qui me fait le plus de peine.

Parlons du casting, de ce grand casting, comment ça a été de travailler avec tous ces personnages et personnes ?
Un cadeau.. vraiment un cadeau. J’ai appris énormément de choses de tous, pour moi mettre en évidence Nathalie Poza clairement, qui n’est pas là, ce qui me fait beaucoup de peine, je l’aime énormément et j’ai appris beaucoup beaucoup beaucoup d’elle, tant au niveau professionnel qu’au niveau personnel tout le temps où nous étions en train de tourner ensemble.

Nous te suivrons dans Velvet, nous te suivrons dans La Catedral del Mar, bonne chance pour tout et félicitations aussi pour jouer dans des productions comme celles-là. Merci beaucoup Andrea.
Merci beaucoup.